Souvenirs

Festival des Déesses 2010 – Labyrinthe

Nous nous étions donné rendez-vous à 10h. Nous avons attendu quelques retardataires avant d’aller rejoindre une petite clairière du Bois de Vincennes, à côté de Paris.

Après une brève présentation des participants, nous avons commencé le festival par la Cérémonie d’Ouverture : nous nous sommes harmonisés avec le lieu, avons ressenti en nous les quatre éléments, l’énergie du groupe, et avons respiré ensemble en cercle en s’inspirant des exercices de Starhawk.

Nous avons ensuite chanté le nom de chacun, et expérimenté les vibrations.

Après une prière à la Déesse, nous avons remercié l’esprit du lieu, les Déesses et les éléments avant de dissoudre le cercle et d’aborder le pique nique.

Le premier pique nique nous a donné l’occasion de mieux faire connaissance, et de déguster un délicieux crumble… tandis que certains en profitaient pour se dorer au soleil !

L’après midi a commencé avec l’apprentissage de chants païens, au son des tambours et du piano portable.

Les chants appris ont ensuite pu être chantés dans les cérémonies suivantes.

L’après midi s’est poursuivi autour du thème du labyrinthe. Une partie du groupe a construit un grand labyrinthe au sol à l’aide de rubans et de bougeoirs, en compagnie de Mut Danu. Pendant ce temps l’autre partie du groupe a exploré le symbolisme du labyrinthe, et appris à en dessiner. Les participants étaient récompensés de leur travail par quelques douceurs dont un certain « pure milk » à la couleur douteuse !

Nous nous somme enfin retrouvés pour la Cérémonie du Labyrinthe.

Les éléments ont été appelés, en tant que composants du corps de la Déesse, puis le cercle tracé.

Le rituel a été marqué par des chants, une mise en scène du labyrinthe par Ariane (avec Siannan et Mut Danu dans les rôles d’Ariane respectivement francophone et anglophone pour que tout le monde suive !).

Chacun a pu expérimenter la traversée du labyrinthe tricentrique, symbolisant les trois formes de la Déesse, au son de la litanie « Isis, Astarte, Diana, Hecate, Demeter, Kali, Inanna ».

Ceux qui le souhaitaient ont pu adresser une prière personnelle, et nous avons notamment pu découvrir à quoi ressemblait une prière à l’indienne.

Enfin la soirée s’est terminée autour d’un verre dans un café de Vincennes.

Dimanche matin, il semblerait que certains aient eu un peu de mal à se lever pour être au rendez-vous !

Nous avons commencé par une conférence sur la Déesse où Cornelius, haut prêtre hongrois fondateur de la tradition Silver blood, nous a présenté sa vision de la Wicca ainsi que ses sources historiques. Mut Danu assurait la traduction au pied levé pour les francophones. Mêmes les quelques accompagnateurs non païens ont été intéressés !

Après un second pique-nique à l’ombre d’un chêne les participants ont pu découvrir les créations de Siannan et admirer les pierres de Goutte Sauvage.

Chacun a ensuite pu donner libre cours à son imagination pour créer une statuette de divinité en argile, tissu et végétaux. Je dois dire que même ceux se considérant comme les moins artistiques s’en sont bien tirés !

Cornelius nous a ensuite entraîné au son du tambour dans une visualisation où nous avons pu rencontrer les trois formes de la déesse Hécate.

Au cours de la Cérémonie de Clôture, Goutte Sauvage nous a guidé dans une méditation où nous avons pris la forme d’un arbre pour nous connecter aux énergies telluriques et célestes.

Nagali et Cornelius nous ont déclamé deux prières à la Déesse, puis nous avons dansé et chanté aux rythmes des fées avant de créer ensemble un « mandala » au sol, symbole de ce que nous avons créé ensemble durant le festival, et constituant une offrande aux esprits du lieu et aux divinités.

Enfin nous avons ouvert le cercle au son de « merry meet and merry part and merry meet again » !

Cornelius a guidé une Spiral Dance énergique au rythme de « eccho, eccho… »

Encore une fois nous nous sommes quittés autour d’un verre, satisfaits de ce moment partagé ensemble !

Merci à tous les participants !

Du point de vue des organisatrices tout s’est très bien passé et nous étions très contentes de cette rencontre qui constituait pour nous une première expérience. D’autant que le beau temps était au rendez-vous !

La préparation a quand même été un gros travail pour les deux organisatrices, et nous envisageons de répéter l’expérience l’année prochaine, mais il nous faudrait vraiment un peu d’aide pour l’animation des ateliers !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.